Bande-annonce du documentaire Les sacrifiés des ondes

Ces ondes qui nous rongent à petit feu... Portables, 4G, micro-ondes, les ondes aux effets ravageurs. Invisibles, les émissions électromagnétiques sont pourtant omniprésentes. Micro-ondes, WiFi, téléphones cellulaires, réseaux électriques en sont les principaux vecteurs. Cette pollution insidieuse provoque une lente et progressive électrocution des organismes humains. On évalue que près de 6% de la population française est déjà électrosensible à divers degrés, et cette forme d'allergie méconnue est en progression constante partout dans le monde. Le rapport international Bio-Initiative 2012, présentant une méta-analyse faite par 29 scientifiques de renom de 1800 nouvelles études depuis la parution du précédent rapport paru en 2007, renforce l'avertissement des scientifiques sur la nocivité des micro-ondes et l'urgence des nouvelles normes pour protéger la population. Voir le rapport au http://www.bioinitiative.org (en anglais) et une présentation en français au http://bit.ly/Xl0mP9 Un documentaire de Jean-Yves Bilien - Enquête de Maxence Layet * * * Nous sommes tous plus ou moins électrosensibles, c'est-à-dire sensibles aux ondes et champs électromagnétiques polluant notre environnement et irradiant notre organisme. Intangibles, invisibles, ces ondes sont partout aujourd'hui et ont envahi notre quotidien. Cette pollution insidieuse provoque une sorte d'électrocution progressive des organismes humains. Une nouvelle maladie émerge : l'électrohypersensibilité. Le nombre de victimes de ce syndrome est sans doute sous-évalué tant ses manifestations peuvent varier. Sensation de chaleur dans l'oreille, maux de tête, problème de sommeil, fatigue inexpliquée... Les personnes les plus atteintes sont contraintes de s'éloigner des lieux électropollués, et se retrouvent alors fortement handicapées professionnellement et personnellement. Ce film documentaire de 70 minutes va à la rencontre de chercheurs consacrant leur travail à l'étude de ce mal du monde moderne, et nous présente plusieurs personnes témoignant de leur électrohypersensibilité. Des solutions concrètes sont aussi proposées afin de réduire ces effets néfastes sur nos organismes. Il s'agit, en somme, d'avertir le public sur la possibilité d'une prévention active. Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste santé et environnement électromagnétique. Auteur de nombreux livres et articles sur ces sujets, il est membre fondateur du Criirem (Centre de Recherche et d'Information indépendant sur les Rayonnements Electromagnétiques) et co-auteur du documentaire Sous le Feu des Ondes (Arte/Mosaique Films) diffusé en 2009. Pour commander le DVD et pour en savoir plus... http://www.filmsdocumentaires.com/portail/Film_ondes.html Pour approfondir votre examen de ce sujet, voir... Sous le feu des ondes (54 min) http://youtu.be/JxUUtRuxZ3I Un excellent documentaire de Véronique Gaboriau, Maxence Layet et Jean-Christophe Ribot, propose une estimation objective du risque lié au téléphone portable et à la pollution électromagnétique. Un commentaire bien informé d'une personne ayant vu Les sacrifiés des ondes (...) Des scientifiques français ont analysé le cerveau et le sang de personnes électrosensibles avant et après une exposition aux micro-ondes...Ils ont constaté une variation anormale d'histamine (molécule de l'éveil) et de la mélatonine (hormone du sommeil), ainsi qu'une augmentation de la viscosité du sang du cerveau et une carence en oxygène dans plusieurs région du cerveau, donc perte de vigilance, de concentration, de mémoire et d'intuition. Certains concluent que ces micro-ondes sont cancérigènes et mutagènes d'où augmentation des tumeurs au cerveau et des acouphènes du coté le plus souvent utililisé avec son téléphone cellulaire...L'histamine est une molécule de signalisation du système immunitaire, de la peau, de l'estomac et du cerveau des vertébrés. C'est un médiateur chimique synthétisé entre autres par des neurones du système nerveux central pour le contrôle de l'éveil. Elle est en outre responsable du prurit (démangeaison de la peau) constatée chez les électrosensibles. Dans le système nerveux central, assure le maintien de l'état de veille... d'où des symptômes de fatigue chronique et de dépression chez les électrosensibles...La plupart des médecins et naturopathes ne connaissent pas ce syndrome d'électrohypersensibilité et concluent souvent à un empoisonnement aux moisissures, une tachycardie, un début de diabète, une maladie psychosomatique ou à une psychose obsessionnelle... Tiré de http://www.cqlpe.ca/Bulletins/Numero16.htm#20"

Retour